Le Blog

Direct Radio avec les skippers & Toit à Moi

28 octobre / 2009
Ecrit par stephanie Vachon

%%% « La Solidaire du Chocolat permet de croiser l’univers du sport de compétition, un univers élitiste, avec des associations solidaires, comme Toit à Moi. On peut faire une métaphore entre un bateau qui est en échec et qui doit repartir et… une vie. C’est la mission de Toit à moi, sortir les gens de leur situation d’échec. » Denis Castin, Président de la jeune association nantaise « Toit à Moi », mécénée pour l’occasion par la société Bel’m était ce midi en direct à la vacation chez France Bleu Loire Océan pour soutenir Thierry Bouchard et Oliver Krauss. Les deux skippers de Pole Santé Elior – Mistral Loisirs ont malheureusement du abandonner sur casse du chariot de grand voile alors qu’ils animaient depuis le départ le trio de tête. Un parcours quasi sans faute qui rend d’autant plus regrettable ce forfait.%%% ((/blog-actu/public/caroline_denis_francebleue_28102009.jpg|Caroline & Denis à France Bleue||Caroline & Denis à France Bleue, oct. 2009)) %%%

Extraits de la vacation : Denis : « On préférerait les entendre avec le bruit de la mer en fond. On a échangé de nombreux mails pendant la course, en même temps, on ne voulait pas trop les déranger connaissant les conditions. » Thierry : » Les gens de l’asso ont été supers avec nous, ils nous ont beaucoup encouragés, ils étaient là au départ. On pestait de pas pouvoir répondre à leurs mails, sur une mer de 6 à 7 mètres, il faut jongler avec le clavier. On a une petite surprise pour vous qu’on va vous envoyer par mail… » Denis : « ça avait vraiment dopé notre envie en interne pour aller encore plus loin, aller au delà de la Solidaire du Chocolat, on avait lancé une autre course dans la course qui était de financer un troisième appartement avant l’arrivée de l’épreuve. On essayait de suivre le rythme du bateau ce qui était dur. Mais on va continuer ! » En effet, l’idée généreuse de cette association, créée en 2007 est de trouver des parrains, grand public ou privés qui s’engagent à verser une poignée d’euros par mois pour financer l’achat d’un appartement pour y loger un sans-abri. Même si le bateau aux couleurs de l’association s’est arrêté quelque part aux Acores, l’aventure continue. Il faut relever le défi. Trouver 70 personnes qui acceptent de verser 20 euros par mois sur un an (soit l’équivalent de seulement 5 euros/mois ! puisque ses dons sont déductibles à 75% des impôts) et le tour est joué ! Pour faire grimper le compteur, RDV sur www.toitamoi.net (Merci à Christelle Bervas)