Le Blog

Lambert Wilson devient le parrain d’honneur de Toit à Moi

24 mars / 2017

Lambert Wilson décide de s’engager activement avec nous en devenant le parrain d’honneur et le porte parole de Toit à Moi.
Son soutien  marque le développement de Toit à Moi au niveau national.
Wilson Lambert 2 libre de droit Anthony Fabian
« Toit à Moi c’est une idée incroyable qui permet de passer de l’indignation à l’action : en faisant juste un petit don mensuel, en se regroupant à plusieurs,on arrive à acheter un appartement pour loger une personne sans-abri…mais surtout on va accompagner
cette personne intensément pour l’aider à rebondir. Ce n’est donc pas une simple mise à l’abri, le plus important c’est bien qu’on redonne à ces personnes la perspective d’une nouvelle vie. » Lambert Wilson

 

Assemblée Générale 2017

16 mars / 2017

Nous organisons notre assemblée générale le vendredi 7 avril à 18h dans les locaux de la Banque Populaire Atlantique à Saint-Herblain(44)
En tant que parrain, bénévole, mécène, partenaire ou simple sympathisant de notre action,  c’est avec grand plaisir que nous vous accueillerons ce jour là.

A l’issue de l’assemblée générale formelle (présentation des comptes et activité de l’exercice 2016), nous aurons le plaisir d’échanger avec vous autour d’une collation.

Attention: inscription obligatoire via le formulaire en cliquant ici

 

10 ans déjà…

2 janvier / 2017

Si Alain, Elizabeth, Michel, Nadia..et plus de 30 autres personnes ne dorment plus à la rue en 2017, c’est grâce à des personnes et des entreprises qui se sont réunis autour de « Toit à Moi ».

lauriegaucher_tam

Toit à Moi fête aujourd’hui ses  10 ans : 10 ans  de solidarité concrète et innovante au service des plus démunis, pour d’abord loger des sans-abri , mais surtout les aider à changer de vie durablement.

En 2007, Denis Castin et Gwenaël Morvan, 2 amis  passent de l’indignation à l’action pour aider les sans-abri. Ils décident d’agir concrètement sur la base d’une idée toute simple : «  si la pièce qu’on donne à quelqu’un dans la rue se cumulait avec d’autres, tous les mois, alors on pourrait loger cette personne…»
Sur ce qui aurait pu rester une utopie, ils mobilisent force énergie pour réunir des personnes qui font un petit don mensuel, qui en se cumulant permettrait de   rembourser les mensualités d’emprunt pour acheter un appartement.
Evidemment c’est pas si simple…on vous épargne les détails des banques à convaincre…mais quelques mois plus tard il arrivent à acheter un 1er appartement et à loger une 1ère personne , une femme sans-abri  de 50 ans ( qui  a depuis décroché un CDI et un appartement bien à elle…)
Car l’idée de Toit à Moi va bien au-delà d’un simple logement : « Chaque personne à la rue porte en elle la potentialité  d’une nouvelle vie » . Une fois logées dans un vrai appartement ,  les personnes sont  ainsi stimulées et accompagnées de manière très importante pour permettre ce changement: il s’agit avant tout de leur redonner espoir et confiance, et de les aider à surmonter tous les autres problèmes au-delà du logement : santé, dettes, addictions, psy, etc.
L’accompagnement Toit à Moi, indissociable du logement,  est donc très prégnant et s’appuie à la fois sur les compétences de travailleurs sociaux  et sur des bénévoles qui recréent du lien social. Cet accompagnement est financé par des entreprises locales sous forme de mécénat.

Aujourd’hui Toit à Moi réunit déjà 650 personnes qui donnent en moyenne 20€/mois (soit 5€ /mois après réduction d’impôt) et une 30 d’entreprises mécènes principalement des PME.

Grâce à eux, Toit à Moi a ainsi pu acheter en 10 ans une quinzaine d’appartements qui ont déjà servi de tremplin de vie à une 40 de personnes.
Après avoir démarré sur Nantes, le modèle Toit à Moi essaimera en 2017 dans d’autres villes : Région parisienne, Toulouse, Angers…

Toit à Moi marche pour les femmes

29 décembre / 2016

A l’heure de la grâce totale (enfin!) de Jacqueline Sauvage, un petit retour sur notre participation à la marche du  25 novembre dernier pour l’élimination des violences faites aux femmes. Combien étions-nous ? pas assez certainement… pour être les porte-voix des 86000 femmes victimes de viol chaque année en France (chiffres CFCV 2016) entre autres violences…mais on était là, avec nos pas assurés et des pensées plein la tête notamment pour les femmes logées et accompagnées par Toit à Moi.

journeecontreviolencefemmes
Ainsi, B. victimes de violences sexuelles au Nigéria et en France pendant plusieurs années nous a dit à demi-mots avant la manifestation  » je ne viendrai pas, il pleut. Mais je suis contente que vous y alliez pour moi ». Peur d’être reconnue ? Encore étonnée qu’en France les femmes puissent être das la rue, à visage découvert, pour se mobiliser face aux violences faites à leur encontre… Même à nos côtés, impossible pour elle de franchir le pas, le traumatisme est encore trop grand et ce qui nous sommes semble à nous un acte militant facile à faire lui semble à elle une prise de risque inimaginable… Le chemin est long dans la reconstruction, mais certainement pas vain ! Nous avons donc marché, femmes et hommes de Toit à Moi, couru même, dans les endroits les moins éclairés de la ville… (qui a décidé de ce parcours si « discret »?), dans un silence assourdissant…(où étaient les porte-voix ?),quasi- invisibles dans cette foule compacte du vendredi soir à Nantes, entre le Tramway, la circulation dense et le marché de Noël… mais nous étions là quand même, pour B…, N…, N…, S…., Y… excisées, violées, torturées, humiliées. N’ayons pas peur de le dire pour elles !
Leur cauchemar s’est aujourd’hui arrêté, mais continue bel et bien à hanter leur quotidien ! Rendez-vous l’année prochaine encore plus nombreuses et nombreux ! Continuons à nous mobiliser pour toutes celles qui ne peuvent dire « NON ».

 

 

Toit à Moi achète son 13ème appartement et démarre à Toulouse

27 octobre / 2016

C’est avec une grande joie que nous vous annonçons le démarrage concret de notre action sur Toulouse à travers l’achat de notre 13ème appartement (le 1er appartement Toit à Moi sur Toulouse) un T1 bis situé près des jardins du Muséum à 15 min du centre ville.
appart1_toulouse
Cela fait en effet  maintenant plus de 3 ans que nous travaillons sur ce projet!
Vous le savez, l’activité de Toit à Moi a démarré à Nantes en 2007 fondée par Denis (originaire de Toulouse) et Gwen (originaire de Bretagne)…aussi lorsque le toulousain Jean-Marc Lalane  contacte les 2 amis pour impulser un Toit à Moi sur Toulouse, sa proposition trouve facilement un écho favorable.
Mais  c’est surtout l’énergie et la persévérance du petit groupe de personnes que Jean-Marc a su réunir (Claudine, Jeanne, Vincent, Stéphane, Carole ) qui nous ont convaincu de démarrer concrètement sur Toulouse, c’est à dire trouver et mettre  les moyens nécessaires pour ce démarrage.

Image de prévisualisation YouTube

En effet, démarrer une antenne Toit à Moi cela passe  d’abord par trouver des financements nécessaires à l’achat de l’appartement puis au recrutement, d’abord à temps partiel, d’une personne responsable de l’accompagnement. C’est Justine qui est notre chargée d’accompagnement sur Toulouse, et elle a démarré en immersion sur Nantes pendant 6 mois et vient donc d’intégrer la ville rose.
Si les financement nantais permettent d’impulser le démarrage grâce à la mutualisation des parrainages au niveau national, la  dynamique toulousaine n’a pas failli à sa réputation de générosité: on compte déjà environ 40 parrains « locaux » et déjà une dizaine d’entreprises partenaires: il s’agit principalement des PME  du territoire,  contactées notamment via le réseau du CJD: d’abord la fromagerie Xavier qui en plus de nous soutenir financièrement nous accueille dans ses bureaux, Icap, Black-Mountain, Cirtem, Gevolys, Cabinet Letron, La fondation Vinci pour la Cité, Ige-Xao, Allo-à-l’Huile, Corinne Cabanes et Associés,  ICAP, Modulem, 3DManager.
Mais pour développer notre action toulousaine,  il nous faut désormais trouver de nouveaux parrains et marraines, et des entreprises partenaires du projet.